Parcourir les contenus (1 total)

Schwarzer Faust des jazz. Julio Cortázars “El perseguidor”, als literarische Replik auf Thomas Manns "Doktor Faustus"
Notas: Anotación manuscrita del autor en la primera página: « Pour mes collègues de Poitiers, la version allemande de mon exposé du colloque Cortázar (voir note 1) avec mes souvenir les meilleurs. [H. Hudde] Erlangen, le 17 juin 1988. »
Formats de sortie

atom, dc-rdf, dcmes-xml, json, omeka-xml, rss2